Ciné-rencontre | Tintamarre

Partager:

Tintamarre

Un film d’André Gladu, 2004

Soirée animée par Jean Simard, président de la Société québécoise d’ethnologie, avec la présence du réalisateur André Gladu. Tintamarre

Trente ans après Le son des Français d’Amérique, le cinéaste André Gladu repart sur la piste des Acadiens, cherchant à comprendre l’esprit qui les anime. Sa quête nous entraîne d’abord au grand marais de Tintamarre, à la frontière du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. C’est là qu’a eu lieu la violente Déportation de 1755. Des milliers de familles ont été séparées, condamnées à l’exil par le pouvoir britannique.

Au fil des décennies, le grand bruit du marais de Tintamarre s’est métamorphosé pour devenir le cri de tout un peuple. Réhabilitée par le clergé acadien en 1955, afin de souligner les 200 ans de la Déportation, la tradition du tintamarre renaît le 15 août de chaque année lors de la fête nationale des Acadiens. Les gens descendent alors dans la rue, armés de crécelles, tambours et casseroles, pour fêter et montrer que leur culture est encore bien vivante.

Lieu : Musée de la civilisation Auditorium 2 — À 19 h 30 Réservations requises
Coût : 3 $ Amis du musée, membres du CQPV, du CVPV et étudiants : 1 $ Membres de la SQE : gratuit
Image à la Une : Extrait, Le Tintamarre, radio-canada.ca, 10 aout 1955