LA CORRIVEAU vous intrigue toujours?

Partager:
François Dubé aux prises avec « la Corriveau ». Illustration d’Henri Julien (1852-1908) pour une édition de Les Anciens Canadiens de Philippe Aubert de Gaspé.
Source : Henri Julien, Album. Montréal : Beauchemin, 1916, p. 171 (via Wikipedia)

11 septembre 2012 | Le prochain Souper des Anciens Canadiens peut alors vous intéresser! Organisé par le Musée de la mémoire vivante, le souper se tiendra cette année à la Boustifaille de la Roche à Veillon à Saint-Jean-Port-Joli le 29 septembre 2012 à 18 heures. Et bien sûr, cette année, le Souper des Anciens Canadiens se déroulera sous la thématique de la légende de la Corriveau.

La présidente d’honneur du souper est madame Nicole Guilbault, ethnologue et professeure.

Madame Guilbault a collecté plus de cent versions différentes de la Corriveau et en contera quelques-unes à la salle de spectacle de la Roche à Veillon après le souper traditionnel.

Le coût du Souper des Anciens Canadiens et de la soirée dédiée à la Corriveau est de 60 $ par personne.

Un reçu pour fin d’impôts de 30 $ sera remis.

 Les billets sont en vente au Musée de la mémoire vivante ; Corporation Philippe-Aubert-de-Gaspé ; 710 avenue De Gaspe Ouest ; Saint-Jean-Port-Joli (Tél. 418-358-0518) ainsi qu’à la Roche à Veillon ; 547, avenue de Gaspé Ouest ; Saint-Jean-Port-Joli (Tél. 418-598-3061).

Aussi, dans le cadre de l’exposition Jouets en mémoire, le Musée de la mémoire vivante propose, ce dimanche le 16 septembre 2012 à 14 heures, une rencontre avec  monsieur Jean Bouchard. Celui-ci est un collectionneur de jouets de Lévis et il prononcera une conférence sur les jouets. Monsieur Bouchard rencontre depuis des années des gens de tous les âges – écoliers, retraités, aînés en centre d’hébergement —  et leur présente des objets de sa collection. Il vous livrera ses observations et toutes les informations dont les jouets sont porteurs. Entrée libre.

Photo à la Une : L’exosquelette dans lequel aurait été contrainte Marie-Josephte Corriveau, exposé à Lévis, en 2013. Photo Le Devoir (Yan Doublet)