Appel à communications : Congrès 2016 de l’ACEF « Les usages du patrimoine culturel immatériel »

Partager:

2 février 2016 | L’Association canadienne d’ethnologie et de folklore (ACEF) invite les personnes intéressées à faire des proposions de communications dans le cadre de la réunion annuelle qui se tiendra à l’Université Laval du 19 au 22 mai 2016. Le thème du congrès portera sur Les usages du patrimoine culturel immatériel, dix ans après la ratification de la Convention du PCI de l’UNESCO. L’intérêt pour le patrimoine culturel immatériel (PCI) ne cesse de s’accroître au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Chine, au Japon, en Inde et dans de nombreux autres pays du monde ces dernières années, surtout depuis la ratification en 2006 de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Cette Convention, signée par plus de 160 pays, a conféré une reconnaissance mondiale au patrimoine culturel immatériel. Chercheurs, élus, administrateurs, citoyens, conservateurs de musées et dirigeants communautaires se préoccupent de plus en plus de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine culturel immatériel, conçu comme un moyen efficace de développement régional durable, de revitalisation des communautés, de promotion de la diversité culturelle, d’élaboration de nouvelles pratiques muséales et de développement d’un tourisme culturel durable.

Laurier Turgeon, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine à l'Université Laval, hôte du Congrès. Photo Bernard Roy
Laurier Turgeon, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine à l’Université Laval, hôte du Congrès. Photo Bernard Roy

Le thème du congrès de cette année donne donc l’occasion à divers intervenants de faire le point sur la situation. Les participants sont encouragés à proposer des communications sur les thèmes suivants:

  • les effets de l’inscription à l’UNESCO, dans les Etats et dans les villes
  • l’évolution des pratiques de la Convention depuis la ratification en 2006
  • les difficultés de sauvegarde du PCI rencontrées par les communautés
  • les usages du PCI pour le développement durable des communautés locales
  • les expériences de l’inventorisation du PCI
  • la médiation du PCI à l’aide des nouvelles technologies de l’information
  • les usages du PCI dans les musées et les centres d’interprétation
  • le PCI et le tourisme culturel durable
  • les usages du PCI pour la médiation du patrimoine culturel matériel
  • les politiques du PCI au Canada et dans les provinces
  • les implications de la ratification de la Convention par le Canada.

On trouvera le texte complet de cet appel à communications ainsi que tous les détails pertinents sur le site de l’ACEF. Date limite pour les soumissions: 29 février 2016 (minuit)

 

Image à la Une : Une partie de l’Université Laval où se tiendra le congrès. Photo Marc Robitaille