Diane Joly se joint au conseil d’administration de la Société québécoise d’ethnologie

Partager:

28 mars 2016 | Le président du conseil d’administration de la Société québécoise d’ethnologie, Jean-Pierre Pichette, est heureux d’annoncer que la consultante en patrimoine Diane Joly se joint au CA de l’organisation. Les internautes intéressés par le patrimoine connaissent sans aucun doute son site internet dans lequel elle présente ses travaux et anime un cybercarnet, blogue sur le patrimoine québécois qu’elle présente ainsi :

« Le patrimoine touche plusieurs aspects liés entre autres à l’identité, au tourisme, à la commémoration, à l’histoire ou à la mobilisation. Je m’intéresse à l’engagement des acteurs  pour sa protection, à la participation citoyenne et au discours produit sur le patrimoine. Interpellée par ces enjeux sur le terrain, je poursuis des recherches indépendantes illustrées par des billets  dans le cybercarnet. »

Nous sommes fiers que madame Joly ait accepté de se joindre à nous car sa philosophie et son approche de la participation citoyenne à la sauvegarde du patrimoine sont novatrices et dynamiques: « Le patrimoine doit être connu et compris par le groupe qui en est le gardien. Cette responsabilité procède d’une collaboration entre les élus, les spécialistes et la collectivité. Il incombe à ceux qui en ont hérité de se l’approprier que ce soit en protestant contre une destruction, en avisant lorsqu’il s’abîme, en exigeant son entretien. Et, pourquoi pas, en participant financièrement à sa conservation » (Diane Joly, Philosophie).