« Ah! Si l’amour prenait racine…

Partager:

27 septembre 2016 | « Ah! Si l’amour prenait racine

Chansons populaires du Nouvel-Ontario Répertoire de Donat Paradis (1892-1965), cultivateur franco-ontarien Recueilli et présenté par Jean-Pierre Pichette, président de la Société québécoise d’ethnologie (SQE) couverture-j-p« Ah! Si l’amour prenait racine… dans mon jardin j’en planterais ». Voilà un titre bien assorti aux chansons d’amour et de mariage de ce cultivateur franco-ontarien, fier de son « métier d’habitant ».

Cette collecte partielle, prémices d’un catalogue plus considérable, a été effectuée au cours de l’été 1982 auprès d’un vénérable nonagénaire, chanteur à grand répertoire qui a livré in extremis ses mélodies à l’auteur; un passage longtemps souhaité, comme l’attestent les trois cahiers olographes consignés par ce témoin quelques décennies plus tôt. Les 106 chansons (111 avec les variantes musicales) de Donat Paradis (1892-1985) sont ici présentées et commentées à l’aide des systèmes de classification courants : le catalogue Laforte et le répertoire Coirault.

Jean-Pierre Pichette

Jean-Pierre Pichette est un ethnologue formé à l’Université Laval sous la direction de Luc Lacourcière. Il a été professeur titulaire de littérature orale à l’Université de Sudbury (Ontario) puis à l’Université Sainte-Anne (Nouvelle-Écosse) où il a occupé la chaire de recherche COFRAM en oralité des francophonies d’Amérique. Nommé professeur associé à cette université et à l’Université de Moncton, il poursuit le programme d’édition de son corpus de littérature orale (Éclore.), qu’il a constitué à partir de 1968 par ses missions folkloriques dans les dix provinces canadiennes. Cette anthologie, consacrée à la chanson, en compose le premier tome.

Vous pouvez vous procurer l’étude directement au Presses de l’Université Laval ou dans les librairies.  

Image à la Une : Jean-Pierre Pichette, président de la SQE