Reconnaissance de la Société du réseau Économusée

Partager:

18 juillet 2017 | 

La Société québécoise d’ethnologie a officiellement reconnu la Société du réseau Économusée pour son utilité culturelle et sociale lors de son assemblée générale annuelle tenue au Musée de la mémoire vivante à Saint-Jean-Port-Joli, le samedi 10 juin 2017.

Fondé en 1992 par Cyril Simard, architecte, designer et ethnologue, le réseau des économusées compte aujourd’hui plus de 70 ateliers qui ont pignon sur rue au Québec et à l’étranger. Mission du réseau : « Permettre aux artisans et aux entreprises à caractère artisanal de mettre en valeur et transmettre in situ leurs métiers et leurs savoir-faire inspirés de la tradition afin d’offrir au public un produit culturel et touristique de qualité ».

L’économusée rend possible la rencontre de l’artisan qui ouvre son atelier au public, transmet son savoir-faire et sa passion en plus d’offrir des produits fabriqués sur place.

Cyril Simard est un ardent défenseur du « patrimoine qui gagne sa vie », expression qu’il emploie couramment pour désigner les entreprises artisanales qui conjuguent économie et culture. Un économusée permet donc à une entreprise privée de faire connaître au grand public la culture locale où elle opère et de contribuer ainsi à la préservation du patrimoine culturel immatériel.

Pour en savoir plus, visitez le site de la Société du réseau Économusée 

L’image à la une est tirée du site web de la Société du réseau Économusée : Économusée de la liquoristerie, Québec, « La famille Monna de Cassis Monna & Filles est liquoriste depuis 5 générations. »