Le volume 15 de Rabaska très apprécié!

Partager:

28 novembre 2017 | Le volume 15 de Rabaska très apprécié!

Le lancement du volume 15 de la revue Rabaska s’est déroulé le 5 novembre dernier au Couvent des Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Vallier à Québec devant une cinquantaine de personnes ravies de constater, une fois de plus, la qualité du contenu de Rabaska, la seule revue ethnologique entièrement et exclusivement dévolue à l’étude du patrimoine des Français d’Amérique. La Société québécoise d’ethnologie (SQE) en a profité pour présenter certaines de ses activités passées et à venir. La rencontre fut animée par la dynamique Élise Bégin de l’aile jeunesse de la SQE.

Michel Lessard et Jean Simard

Le président de la SQE, Jean-François Blanchette, a remercié les nombreux invités de s’être déplacés pour venir célébrer l’édition 2017 de la revue. Il a félicité Jean Simard pour le Prix du Québec Gérard-Morisset en patrimoine qu’il venait de recevoir en hommage à sa carrière. Il a mentionné également la présence parmi les invités de deux anciens récipiendaires de ce prestigieux prix, Michel Lessard en 1996 et Cyril Simard en 2005.

Jean-Pierre Pichette

L’éditeur de la revue, Jean-Pierre Pichette, a présenté le contenu de la cuvée 2017 :

« L’animation que génère chaque livraison de notre revue mobilise ordinairement une soixantaine de collaborateurs bénévoles, membres associés et partenaires, qui y contribuent directement au cours de l’exercice. Elle explique pour une bonne part le lectorat croissant que la revue touche depuis plusieurs années, tant par sa version imprimée que par sa version électronique diffusée au moyen du portail Érudit.org

Les 61 contributions de la cuvée 2017 ont été rédigées par 67 auteurs sous des formes variées et réparties en une série de grandes rubriques (études, terrains, portrait, points de vue, nécrologie, prix, honneurs et distinctions, comptes rendus, rapports des institutions, etc.). On peut consulter ici le sommaire du volume 15, 2017, 

Cyril Simard

Jean-François Blanchette félicite l’éditeur de la revue pour son travail continuel et pour son dévouement dans tous les aspects éditoriaux et de gestion de la revue. Il rappelle que Rabaska est publié sans subvention grâce aux bénévoles qui y travaillent ainsi qu’aux nombreux partenaires – institutions universitaires, centres, musées et sociétés d’histoire, entreprises – qui y contribuent financièrement. Il indique à l’assemblée que la SQE peut désormais émettre des reçus de dons aux fins de l’impôt québécois et il invite ses membres et amis à donner généreusement afin de maintenir la revue et les diverses activités de la SQE. On trouvera le formulaire d’adhésion et de don ici.

Aurélien Boivin, professeur émérite à l’Université Laval et directeur du Dictionnaire des œuvres littéraires du Québec, prend la parole pour féliciter Jean-Pierre Pichette pour la décoration de chevalier de l’Ordre des Palmes académiques qu’il vient de recevoir du gouvernement français en reconnaissance de sa contribution importante à l’expansion de la culture française dans le monde.

Richard Lavoie, Jean Simard et Richard Dubé

Nos membres et collaborateurs ont par la suite présenté les publications suivantes :

  • Jean Cloutier et Jean-Pierre Charest. Les bateaux phares du Saint-Laurent. En aval de Québec, 1830-1963. Québec, Septentrion, 2016.
  • Richard Dubé. Au jardin de Germaine. L’Univers enchanté de Roland Joncas. Québec, Les Éditions du trille, 2017.
  • Richard Dubé. Le livre de recettes de maman, tome 2, Québec, Les Éditions du trille, 2017
  • Yaïve Ferland, « Domanialité publique, tenure des terres et propriété privée » et « Cadastre, immatriculation des lots et publicité des droits », respectivement chapitres 1 et 2 publiés dans Marc Gervais et al., Le droit foncier et l’arpenteur géomètre, Montréal, Éditions Yvon Blais, 2016.
  • Lacourcière, Luc. La Corriveau. La formation d’une légende. Édition préparée par Bertrand Bergeron et Jean-Pierre Pichette, « Les Archives de folklore » 32, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2017, 194 p.
  • Germaine Normand. Les quatre saisons. Quatre filles entre raison et passion, Québec, Les Éditions du trille.
  • Germaine Normand et Richard Dubé, La maison des Normand. Notre maison de campagne, Québec, Les Éditions du trille.

La SQE a ensuite souligné ses autres programmes. Jean-François Blanchette a fait un bref résumé des travaux de la SQE visant la reconnaissance de Médard Bourgault et de son héritage. Il a rappelé que la SQE a préparé la demande de citation du Domaine Médard-Bourgault qui a été cité par la municipalité de Saint-Jean-Port-Joli avec effet le 5 juin 2017. La SQE a aussi organisé le 16 septembre une journée de retrouvailles des héritiers de Médard Bourgault au cours de laquelle 200 invités ont pu assister à une rencontre entre les sculpteurs et le public, célébrer 10 sculpteurs sur bois qui ont été reconnus dans le cadre du Programme de valorisation des porteurs de traditions de la SQE et visiter le Domaine Médard-Bourgault. Une brève vidéo-reportage de cet événement a été présentée par Élise Bégin qui en a fait le montage. On peut la voir ici. On peut également consulter les deux articles parus à ce sujet.

Louise Décarie a par la suite fait un compte rendu de l’hommage que la SQE a fait au pilote de brousse Thomas Fecteau au Musée de l’aviation de Sainte-Marie en présence d’une centaine de personnes le 30 septembre dernier. On peut en lire le compte rendu.

Lise Cyr a présenté le programme des ciné-rencontres pour 2018. Quatre séances sont déjà planifiées. Elles prendront place au Cinéma Cartier les 24 janvier, 21 février, 21 mars et 25 avril 2018. Le programme a été un succès l’année dernière et le partenariat du Cinéma Cartier dans son organisation et sa promotion laisse entrevoir une participation accrue des membres et du grand public à ces événements uniques qui permettent de rencontrer et d’échanger avec les acteurs et producteurs des films présentés. On trouvera ici le sommaire des séances pour 2018.

Michel Coté, René Bouchard et Jean-Pierre Pichette

La rencontre s’est terminée avec le partage du verre de l’amitié.

Les photographies sont de Jean-François Blanchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *