Communiqué | 13e comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine immatériel de l’UNESCO

Partager:
 2 décembre 2018, Port-Louis, île Maurice
 
UNESCO- Le directeur du Laboratoire d’enquête ethnologique et du programme en études patrimoniales de l’Université Laval, membre du conseil d’administration de la Société québécoise d’ethnologie, Laurier Turgeon, participe au 13e Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine immatériel de l’UNESCO à Port-Louis, île Maurice, inauguré en présence de Mme Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, rassemblant 800 participants en provenance de 125 pays. La Convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI) de 2003 a été signée par 178 États à ce jour, mais toujours pas par le Canada. 
 
Le professeur Laurier Turgeon participe à cette 13e session à titre de membre du Conseil des élections, conférencier, et membre actif de plusieurs groupes de travail.
 
Il a présenté une conférence sur les usages du patrimoine immatériel en situation d’urgence et changements climatiques, qui est l’une des priorités du Comité intergouvernemental, en présence de M. Tim Curtis, Secrétaire général de la Convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine immatériel. 
 
Le patrimoine culturel immatériel est en effet considéré comme un outil important dans les processus de réconciliation et de reconstruction, en contexte de catastrophes naturelles, de conflits, ou encore de migrations. Le comité a souligné l’importance de conserver le PCI menacé et de l’utiliser comme un « outil essentiel pour reconstruire la cohésion sociale et favoriser la réconciliation ».
 
L’un des temps forts de ce 13e Comité a été l’inscription d’une candidature conjointe par la République populaire démocratique de Corée et la République de Corée : la lutte traditionnelle coréenne- le « ssirum/ssireum», sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Selon la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay : « Le fait que les deux Corée aient accepté de fusionner leurs candidatures respectives est sans précédent. […] Cette inscription conjointe constitue un pas hautement symbolique sur le chemin de la réconciliation intercoréenne. Il nous rappelle le pouvoir extraordinaire du patrimoine culturel comme vecteur de paix et trait d’union entre les peuples. ». Les candidatures multinationales, tel que celles de l’Azerbaïdjan, du Kazakhstan, de la Turquie, en sont un autre exemple.
 
Les élections ont mené à la création du premier Comité de pilotage élu du Forum des ONG PCI, composé de membres issus de chaque région électorale de l’UNESCO. L. Turgeon y a activement participé, en tant que membre du Conseil des élections.
 
L. Turgeon soutient activement la signature de la Convention de l’UNESCO de 2003 par le Canada. Il a fondé le Réseau Canadien pour le patrimoine culturel immatériel et représente à l’UNESCO l’ACEF/FSAC, l’Association canadienne d’ethnologie et de folklore/Folklore Studies Association of Canada, seule ONG pancanadienne accréditée par l’UNESCO.
 
____________________________________________
 
7 éléments ont été inscrits sur la Liste de sauvegarde urgente du patrimoine immatériel
(Algérie, Azerbaïdjan, Cambodge, Egypte, Kenya, Pakistan, République arabe syrienne)
2 éléments inscrits au Registre des bonnes pratiques 
 
31 éléments inscrits sur la Liste représentative du patrimoine immatériel, entre autres: Le reggae de Jamaïque – La tradition de la crèche (szopka) à Cracovie (Pologne) – Le hurling (Irlande) – Les expressions rituelles et festives de la culture congo (Panama) – Le khon, théâtre masqué et dansé en Thaïlande- Le mwinoghe, danse joyeuse (Malawi) -L’art traditionnel musical Dondang Sayang (Malaisie) – Le rūkada nātya, théâtre traditionnel de marionnettes à fils au Sri Lanka – La romería, cycle rituel de pèlerinage de la Vierge de Zapopan portée en procession (Mexique)- La gestion du danger d’avalanches (Suisse et Autriche)- Le chakan, art de la broderie en République du Tadjikistan – Les savoir-faire liés à la poterie des femmes de Sejnane (Tunisie) – La danse mooba du groupe ethnique lenje dans la province centrale de Zambie – Les savoir-faire liés au parfum en pays de Grasse (France)- L’art de la construction en pierre sèche : savoir-faire et techniques (multinationale).

Source : https://www.facebook.com/leem.ulaval/posts/786666598336597