page d'accueil

La Société québécoise d’ethnologie (SQE) est un organisme culturel, sans but lucratif, au service des ethnologues et des gens intéressés au patrimoine, ainsi qu’au service des organismes se préoccupant de l’ethnologie et de la mise en valeur des patrimoines matériel et immatériel à des fins culturelles, sociales et scientifiques.

Hommage à Bernard Genest

Bernard Genest . Photo : Yvan Chouinard

Le 18 juin dernier, à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de la Société québécoise d’ethnologie, Bernard Genest a quitté son conseil d’administration. Avec ces quelques mots, nous souhaitons lui rendre hommage en soulignant son apport d’exception au concept de patrimoine immatériel et à la mission de la SQE.

« Partir pour la famille » à la Maison Rosalie-Cadron

IMG_1230 - copie 2

Voulez-vous comprendre ce que c’était d’avoir des enfants au début du XXe siècle? Vous êtes curieux d’en apprendre plus sur le mode de vie de vos parents ou de vos grands-parents?Cette exposition, développée par l’ethnologue Suzanne Marchand, membre de la Société québécoise d’ethnologie, est pour vous! La Maison Rosalie-Cadron est située à Lavaltrie au Québec.

Assemblée générale annuelle de la SQE et visite du Moulin des Jésuites le 18 juin 2016

Moulin des Jésuites, Trait-Carré de Charlesbourg (Photo Ville de Québec)

Le président de la Société québécoise d’ethnologie, Jean-Pierre Pichette, vous convoque à l’Assemblée générale annuelle, qui aura lieu au Moulin des Jésuites de Charlesbourg, situé au 7960 boulevard Henri-Bourassa, Charlesbourg, Québec, G1H 3G3, le samedi 18 juin à 13 h 30. La réunion sera précédée d’une introduction sur l’histoire du moulin.

Manifeste pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

La déclaration a été adoptée à l’unanimité et dans l’enthousiasme. Les présentateurs, à gauche, Laurier Turgeon, président du comité d’organisation du colloque international «Patrimoine immatériel : Bilan et perspectives», membre fondateur du Réseau canadien pour le patrimoine immatériel (RCPCI), titulaire de la Chaire de recherche en patrimoine ethnologique, Université Laval et vice-président de la SQE. Il est accompagné de MM. Richard MacKinnon, membre fondateur du RCPI, directeur du Centre d’études du Cap-Breton (Université du Cap-Breton) et Dale Jarvis, aussi membre fondateur du RCPI et agent de développement du patrimoine immatériel, gouvernement de Terre-Neuve et Labrador. Ces messieurs étaient aussi membres du comité scientifique du colloque (Photo Richard Lavoie).

Plus de 200 spécialistes de l’ethnologie réunis en congrès à l’Université Laval de Québec approuvent un manifeste pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel et réclament que le Gouvernement canadien ratifie la « Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel » adoptée par l’UNESCO en 2003.