Gérald Mailloux, sculpteur

Partager:

25 janvier 2018 |

Gérald Mailloux, sculpteur (né en 1942), Baie-Saint-Paul 

Autrefois débosseleur de voitures, Gérald Mailloux était depuis longtemps très habile dans le travail du bois. Il avait sculpté sa première pièce à l’âge de 15 ans, l’Empress Sainte-Hélène. Il a également sculpté ses propres instruments de musique, une guitare, un violon et a réparé bien des accordéons et autres instruments. C’est un passionné de musique folklorique. Le métier de débosseleur devenant trop compétitif, c’est toutefois en 1976 qu’il devient sculpteur à temps plein grâce à l’encouragement de son épouse, Jeanne d’Arc Audet. Les thèmes sont variés : des artistes et autres personnages du Québec comme Laure Conan, Victor Delamarre, l’artiste en art populaire Yvon Côté, l’accordéoniste et facteur d’accordéons Marcel Messervier, des personnages religieux, des oiseaux et des animaux, des voitures anciennes et modernes. Ses pièces sont sculptées avec soin et minutieux détails. Ses sculptures d’oiseaux sont si précises qu’on pourrait les utiliser dans des cours d’ornithologie. Il a mis huit ans à reproduire un modèle réduit et fonctionnel du premier snowmobile Bombardier, avec freins et direction articulée, entre autres.

Vidéo : Rencontre avec Gérald Mailloux, sculpteur

Programme de valorisation des porteurs de traditions
Série : Les artistes en art populaire de Charlevoix
Captation, montage et réalisation : Élise Bégin, ethnologue
Entrevue : Jean-François Blanchette, anthropologue
Produit par la Société québécoise d’ethnologie, 2017

 

Partenaires
  • Ministère de la Culture et des Communications  et MRC de Charlevoix dans le cadre de l’Entente de développement culturel
  • Laboratoire d’enquête ethnologique et multimédia, Université Laval
  • Musée de Charlevoix
À la une : Gérald Mailloux, 2017 (Photo : Jean-François Blanchette)