Jeanne d’Arc Audet, peintre

Partager:

25 janvier 2018 |

Jeanne d’Arc Audet, peintre (née en 1937), Baie-Saint-Paul 

Jeanne d’Arc Audet est attirée par les couleurs et la peinture depuis sa jeunesse. Elle réalise ses premiers travaux avec la peinture à bâtiments. Puis, elle utilise des crayons de couleur qu’elle peut se procurer en allant échanger les œufs de poule de la ferme de ses parents. Chez les religieuses, on l’encourage à peindre en lui demandant de réaliser des œuvres de piété pour les murs du couvent. Puis elle s’inscrit en pédagogie et en art à l’université et devient institutrice. Mais ce n’est pas ce qu’elle a appris dans ses cours qui la fascine. « L’art moderne », très peu pour elle! Elle préfère raconter sa vie et celle de son entourage : c’est « l’art du souvenir ». Ses sujets de prédilection sont les scènes de la vie d’autrefois, de la vie de tous les jours : son mari carrossier, le travail sur la ferme avec le tracteur, la cueillette des bleuets avec un cheval, le repas de famille. Pour elle, chaque œuvre est une parcelle de vie à raconter.

Vidéo : Rencontre avec Jeanne d’Arc Audet, peintre

Programme de valorisation des porteurs de traditions
Série : Les artistes en art populaire de Charlevoix
Captation, montage et réalisation : Élise Bégin, ethnologue
Entrevue : Jean-François Blanchette, anthropologue
Produit par la Société québécoise d’ethnologie, 2017

 

Partenaires
  • Ministère de la Culture et des Communications et MRC de Charlevoix  dans le cadre de l’Entente de développement culturel
  • Laboratoire d’enquête ethnologique et multimédia, Université Laval
  • Musée de Charlevoix
À la une : Jeanne d’Arc Audet, 2017 (Photo : Jean-François Blanchette)