Nicole Deschênes Duval, sculpteure

Partager:

25 janvier 2018 |

Nicole Deschênes Duval, sculpteure (née en 1945), Saint-Jean-Port-Joli

Jeune, Nicole Deschênes était fascinée par l’architecture. Mais son apprentissage de la sculpture à l’école de Jean-Julien Bourgault de 1963 à 1965 va donner un sens à son goût de créativité. Elle en sort avec un dynamisme qui va la porter tout au long de sa carrière, grâce à son thème de prédilection, les enfants. « J’aime reproduire leur sourire, leur spontanéité, leurs jeux, leur franchise, leurs maladresses même. Il n’y a jamais de fin à traiter ce thème », raconte-t-elle. Elle dessine d’abord ses personnages et elle les perçoit déjà en trois dimensions à travers le dessin. Excellente à sculpter ces petits bouts-de-choux dans le bois, elle fait reproduire ses sculptures en bronze ou en poussière de pierre afin de les rendre accessibles à un plus grand nombre.

Vidéo : Rencontre avec Nicole Deschênes Duval, sculpteure

Programme de valorisation des porteurs de traditions
Série : Les sculpteurs de la tradition Bourgault
Captation, montage et réalisation : Émilie Garara, ethnologue
Entrevue : Jean-François Blanchette, anthropologue, et Louise Décarie, ethnologue
Produit par la Société québécoise d’ethnologie, 2017

Partenaires

  • Gouvernement du Québec et municipalité de Saint-Jean-Port-Joli dans le cadre de l’Entente de développement culturel
  • Laboratoire d’enquête ethnologique et multimédia, Université Laval
  • Musée de la mémoire vivante
  • Archives de la Côte-du-Sud
À la une : Nicole Deschênes Duval, 2017 (Photo : Jean-François Blanchette)