La Société d’histoire de Charlevoix marquera ses 30 ans en 2014

Partager:

Pour l’oc­ca­sion, la pre­mière min­istre et députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré a remis un chèque de 5 000 $ au prési­dent et directeur de la Société d’histoire de Charlevoix, Serge Gau­thi­er, lors de son pas­sage dans sa cir­con­scrip­tion. L’argent servi­ra à la pub­li­ca­tion d’un numéro spé­cial de la Revue d’his­toire de Charlevoix soulig­nant le 30e anniver­saire de la Société. Ce numéro « célébr­era le 40e [anniver­saire] de la Mis­sion tech­nique et d’aménagement de Charlevoix qui a sus­cité un nou­veau développe­ment économique pour la région », de men­tion­ner le président.

Serge Gau­thi­er est mem­bre de la SQE. Il est en train de plan­i­fi­er, en col­lab­o­ra­tion avec la SQE, un col­loque qui devrait se tenir dans Charlevoix, dont le but est de com­mé­mor­er le cen­te­naire du virage de Mar­ius Bar­beau vers l’eth­nolo­gie cana­di­enne-française en 1914. Nous en reparlerons.

Rap­pelons égale­ment qu’il a très active­ment par­ticipé à la pub­li­ca­tion de M’amie, faites-moi un bou­quet : mélanges posthumes autour de l’œu­vre de Con­rad Laforte, pro­duit sous la direc­tion de Jean-Nico­las De Sur­mont, pub­lié aux Press­es de l’U­ni­ver­sité Laval en col­lab­o­ra­tion avec les Édi­tions Charlevoix, en 2011. Un lance­ment avait d’ailleurs été organ­isé par la Société québé­coise d’eth­nolo­gie, le 12 novem­bre de cette même année, au Musée des Ursu­lines à Québec, en présence de la famille et de nom­breux invités. (R.L.)

 

Image à la Une : Serge Gau­thi­er, prési­dent de la Société d’histoire de Charlevoix, rece­vant le chèque de 5 000 $ des mains de la pre­mière min­istre, madame Pauline Marois. Pho­to : Mar­tin Bélanger