Jean Simard membre honoraire du Musée de la mémoire vivante

Partager:
2 octo­bre 2015 | L’eth­no­logue réputé Jean Simard a été nom­mé mem­bre hon­o­raire du Musée de la mémoire vivante lors du 29e Souper des anciens Cana­di­ens qui se tenait à la Roche à Veil­lon le 26 sep­tem­bre dernier. Pour l’occasion, 123 con­vives ont par­ticipé à l’activité qui pro­po­sait, entre autres, une cap­ti­vante con­férence de l’historien Gas­ton Deschênes.
Edwin Bourget, président du Conseil d'administration du Musée de la mémoire vivante, et Judith Douville remettent le certificat de membre honoraire à Jean Simard. Photo: Jean-François Blanchette
Edwin Bour­get, prési­dent du Con­seil d’ad­min­is­tra­tion du Musée de la mémoire vivante, et Judith Dou­ville remet­tent le cer­ti­fi­cat de mem­bre hon­o­raire à Jean Simard. Pho­to: Jean-François Blanchette

La Cor­po­ra­tion Philippe-Aubert-de-Gaspé décerne le titre de mem­bre hon­o­raire à une per­son­ne ou à un organ­isme qui a con­tribué de manière excep­tion­nelle au développe­ment et au ray­on­nement du Musée de la mémoire vivante. Depuis les pre­miers bal­bu­tiements du Musée, Jean Simard est présent bénév­ole­ment pour for­mer et con­seiller l’équipe du musée, ain­si que col­la­bor­er à des pro­jets spé­ci­fiques. Que ce soit pour les enquêtes de ter­rain, pour pronon­cer une con­férence, pour accom­pa­g­n­er des étu­di­ants de l’é­cole d’été de l’U­ni­ver­sité Laval ou pour son opin­ion sur une thé­ma­tique d’ex­po­si­tion, il est tou­jours présent.

Jean Simard enseigne aux étudiants de l'école d'été de 2011. Photo: Musée de la mémoire vivante
Jean Simard enseigne aux étu­di­ants de l’é­cole d’été de 2011.
Pho­to: Musée de la mémoire vivante

Jean Simard con­tribue égale­ment à faire con­naître le Musée. Il y invite col­lègues et amis. Il est un véri­ta­ble men­tor. L’hom­mage s’est ter­miné en men­tion­nant que l’eth­no­logue est un être de partage. Partage de ses grandes con­nais­sances, de son expéri­ence et partage de son temps.

Jean Simard est pro­fesseur retraité de l’U­ni­ver­sité Laval depuis 2000. Il y a enseigné l’eth­nolo­gie du Québec et des fran­coph­o­nes en Amérique du Nord. Tit­u­laire d’un doc­tor­at en sci­ences his­toriques de l’U­ni­ver­sité de Stras­bourg, il a écrit au cours de sa pro­lifique car­rière une dizaine d’ouvrages et une cen­taine d’articles por­tant sur les champs de l’i­cono­gra­phie, de l’art pop­u­laire, de la reli­gion pop­u­laire et du pat­ri­moine religieux.
Le Musée de la mémoire vivante se con­sacre à l’o­ral­ité en col­lec­tant, met­tant en valeur, sauve­g­ar­dant et dif­fu­sant les réc­its de pra­tiques et les témoignages de vie. Le Musée est ouvert à l’an­née et présente des expo­si­tions basées sur sa col­lec­tion immatérielle.
Source: Judith Dou­ville, Musée de la mémoire vivante
Image à la Une : Les eth­no­logues et his­to­riens sont venus nom­breux célébr­er Jean Simard. De gauche à droite, Louise Décarie, Michel Lessard et Luce Vermette