Sculptez votre temps !

Partager:

Invitation à une conférence sur les Bourgault et leurs mille apprentis le 30 avril 2019 à 19 h. Entrée gratuite.

« Sculptez votre temps ». Voilà la consigne originale et surprenante que Médard Bourgault (1897-1967) adressait à ses apprentis de Saint-Jean-Port-Joli, qui se comptaient par centaines. Avec ses frères André (1898-1958) et Jean-Julien (1910-1996), Médard a incarné une dynastie de sculpteurs sur bois dont la réputation a débordé les frontières du Québec. Les frères Bourgault, appelés les Trois Bérets, sont devenus très vite, dès leurs débuts dans les années 1930, une icône du Québec traditionnel et rural très prisée par les Canadiens français et par les touristes étrangers, en particulier américains.

Les frères Bourgault ont été à l’origine d’un mouvement sans précédent de sculpture sur bois en taille directe qui a fait vivre à une certaine époque près de 150 familles et fait de Saint-Jean-Port-Joli une capitale renommée de la sculpture sur bois. À eux trois, les frères Bourgault ont formé de nombreux apprentis. Plus d’un millier de sculpteurs, estime-t-on, sont passés par l’école des Trois Bérets et ont travaillé dans le sillon qu’ils ont tracé, plusieurs d’entre eux devenant à leur tour des maîtres d’ateliers.

Jean-François Blanchette, anthropologue de la culture matérielle
Conférencier
Mardi, 30 avril 2019, à 19 h
Amphithéâtre Hydro-Québec
Pavillon Alphonse-Desjardins
Université Laval

Chercheur associé au Musée canadien de l’histoire jusqu’à sa retraite en 2014 et spécialiste de la culture matérielle québécoise, Jean-François Blanchette s’intéresse depuis longtemps au phénomène des Trois Bérets. Comptant à son actif plusieurs publications sur les arts populaires et les savoir-faire traditionnels, il s’est fixé comme objectif majeur de redonner la parole aux sculpteurs en entreprenant une vaste étude sur les trois frères Bourgault.Tirant profit des nombreuses entrevues menées depuis une dizaine d’années sur les sculpteurs et leurs familles par lui-même ainsi que par les chercheurs du Musée de la mémoire vivante et de la Chaire de recherche en patrimoine ethnologique de l’Université Laval, il a pu documenter la pratique artistique des sculpteurs et la restituer dans leur milieu de vie. Sa conférence, intitulée « Sculptez votre temps! » – Les maîtres sculpteurs Bourgault et leurs mille apprentis, vient clôturer le premier cycle des conférences Récits du patrimoine, offertes dans le cadre du partenariat entre la Société québécoise d’ethnologie et l’Institut du patrimoine de l’Université Laval.

Détenteur d’un doctorat en anthropologie de l’Université Brown de Providence au Rhode Island, Jean-François Blanchette est président de la Société québécoise d’ethnologie, vice-président de la Fondation du patrimoine sculpté de Saint-Jean-Port-Joli, ainsi que membre du conseil d’administration du Musée de la mémoire vivante, du comité consultatif de la Maison-Musée Médard-Bourgault et du comité des collections du Musée québécois de culture populaire de Trois-Rivières.

René Bouchard
Société québécoise d’ethnologie

Cette conférence est présentée dans le cadre du cycle de conférences « Récits du patrimoine » de la Société québécoise d’ethnologie et de l’IPAC.

À la une : les élèves de l’École de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli au printemps 1941, avec leurs professeurs, Médard et Jean-Julien Bourgault. Fonds Médard et Jean-Julien Bourgault, Archives de la Côte-du-Sud.