Présentation du film Kanata | Un succès

Partager:

La soirée de ciné-rencontre du mardi 21 février a été un franc succès.

L’invitée spéciale pour la présentation du film  Kanata : l’héritage des enfants d’Aataentsic était madame Mireille Siouï. Proche collaboratrice du réalisateur René Siouï-Labelle, qui était retenu à l’extérieur, elle a répondu avec grande générosité aux nombreuses questions de l’auditoire, aussi bien sur le film que sur la nation Wendat en général. Une trentaine de personnes s’étaient déplacées pour participer à l’événement.

 

Image à la Une : Dans l’ordre habituel, l’animatrice de la soirée, Lise Cyr, en compagnie de l’invitée Mireille Siouï. Photo Réal Fournier.

Un commentaire

  1. Un film aux images superbes! Un film qui instruit et qui éveille! Un film qui, lorsqu’il est sorti, a ébranlé la nation wendate toute entière en lui faisant prendre conscience de son état de colonisé culturel, social et politique du moment. Rien n’a plus jamais été pareil chez les Hurons-Wendat par la suite. Il fallait sortir de la «folklorisation». Sortit alors de dessous la tourbe la flamme qui attendait de renaître. La motivation de se prendre en main pour reconquérir leur culture, la transmettre aux jeunes générations, la mettre en valeur pour eux et pour les autres : au nom de la richesse de la multiethnicité de l’humanité, en fait. Voici qui ralluma la flamme, motivation de plus en plus intense de faire valoir leurs droits culturels, territoriaux et politiques. Ce film fut l’étincelle qui alluma l’amadou du grand feu wendat! Un film incisif et doux à la fois, où l’on parle sans amertume, sauf contre les «robes noires», et toujours avec fierté. Superbe!