La navigation en canot d’hiver en constante évolution

Partager:

Une fois de plus, les porteurs de tradition que sont les frères Lachance de Montmagny – artisans constructeurs, navigateurs de métier et canotiers en canot à glace depuis de nombreuses générations – démontrent avec l’UMA-17 que nous sommes dans une dynamique créative dans le domaine de la navigation hivernale en canots au Québec. Les artisans Lachance se sont inspirés de la technologie de fabrication des canots à glace contemporains  pour créer cette embarcation de sauvetage insubmersible de 17 pieds. Comme le faisait remarquer notre collègue ethnologue Jean Simard  : «  L’UMA-17 est un heureux mariage entre tradition et innovation, bel exemple de patrimoine culturel en perpétuelle adaptation.  »

D’ailleurs l’ethnologue spécialiste du canot à glace, Richard Lavoie, sera à la course en canot qui se tiendra à Montréal le 23 février prochain. Il sera en compagnie de Jean-François Lachance, l’un des créateurs de l’UMA. Ensemble, ils présenteront l’histoire et l’évolution de la navigation en canot à glace sur le Saint-Laurent et parleront de l’UMA-17, bien sûr. Juste avant la course en canot, se tiendra une compétition amicale d’UMAs – une première  – qui permettra de montrer aux spectateurs les capacités de cette petite embarcation et l’adresse des nautoniers.

Rappelons que le mercredi soir 9 janvier dernier, trois jeunes canotiers de la région de Montmagny, Dominic Lachance, Kévin Gagné et Olivier Blais, ont rescapé avec l’UMA-17 un jeune pêcheur et son chien. La banquise sur laquelle la cabane de pêche se trouvait s’était détachée de la berge, emportant le pêcheur et son chien à la dérive. L’intervention rapide leur a certainement sauvé la vie. D’ailleurs, UMA signifie «  espoir  » en langue inuite. (R.L.)   À lire et à voir en complément :

1) Article et trame sonore rapportant le sauvetage sur Radio-Canada.ca

 

Image à la Une : Exercice de sauvetage avec l’UMA-17.  À l’arrière,  Jean-François Lachance qui a conçu l’embarcation avec son père François. Photo : Jean-François Lachance.