La pratique du canot à glace officiellement reconnue en tant qu’élément du patrimoine immatériel du Québec

Partager:

Le 9 février 2014, le ministre de la Culture et des Communications du Québec, Maka Kotto, a officiellement annoncé la désignation de la pratique du canot à glace en tant qu’élément du patrimoine immatériel québécois. Il s’agit d’une reconnaissance patrimoniale importante. La pratique de la navigation en canot à glace est le deuxième élément à être reconnu par le Ministère. C’est tout un honneur! La désignation a eu lieu à l’occasion de la finale de la 60e course de Québec en présence de Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable des dossiers de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire pour la Ville de Québec. Lors de cet événement, le ministre a aussi annoncé que la Société québécoise d’ethnologie (SQE) bénéficiera d’une subvention de 40 000 $ afin de documenter la pratique du canot à glace sur l’ensemble du territoire québécois.

Irrésistibles sourires malgré le froid. Dans l’ordre habituel, Bernard Genest, le ministre Kotto, Jean-Pierre Pichette, la conseillère municipale Julie Lemieux, Richard Lavoie. Photo Louise Décarie
Irrésistibles sourires malgré le froid. Dans l’ordre habituel, Bernard Genest, le ministre Maka Kotto, Jean-Pierre Pichette, la conseillère municipale Julie Lemieux, Richard Lavoie. Photo : Louise Décarie

Cet événement est le couronnement de plus de quatre années intensives de démarches pour la Société québécoise d’ethnologie, en vue de mettre en valeur et de faire reconnaître cette activité hivernale unique, symbole de notre nordicité. C’est notamment grâce à la SQE que Richard Lavoie a pu produire le volumineux ouvrage Naviguer en canot à glace, un patrimoine immatériel, publié aux éditions GID, en février 2012, en collaboration avec son collègue ethnologue Bernard Genest, aussi président du comité scientifique de la Société.

L’ethnologue Richard Lavoie est fier d’offrir au ministre Kotto la publication qu’il a réalisé en collaboration avec Bernard Genest. Photo Karine Laviolette
L’ethnologue Richard Lavoie est fier d’offrir au ministre Kotto la publication qu’il a réalisée en collaboration avec Bernard Genest. Photo : Karine Laviolette

Lors de sa demande de reconnaissance, la Société québécoise d’ethnologie a reçu l’appui de plusieurs organismes du milieu, dont les Amis de la Vallée du Saint-Laurent, l’Institut du patrimoine culturel de l’Université Laval, l’hôtel Fairmont-Le Château Frontenac (aussi commanditaire du livre), le Carnaval de Québec, l’Association des coureurs en canot à glace du Québec et le Circuit québécois de canot à glace. Merci à tous ces partenaires!

Quatre représentants de la SQE, Suzanne Marchand, Bernard Genest, Jean-Pierre Pichette et Richard Lavoie encadrent le ministre Maka Kotto. Photo Karine Laviolette
Quatre représentants de la SQE, Suzanne Marchand, Bernard Genest, Jean-Pierre Pichette et Richard Lavoie encadrent le ministre Maka Kotto. Photo : Karine Laviolette

 

Image à la Une : Le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, au nom du gouvernement du Québec, annonce la désignation de la pratique du canot à glace en tant qu’élément du patrimoine immatériel québécois. Photo : Richard Lavoie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.