Publication : Cadiens et voyageurs : un parcours singulier au Pays d’en-Haut

Partager:

17 janvier 2017 | Publication de nos membres, collaborateurs et partenaires

 

Cadiens et voyageurs : un parcours singulier au Pays d’en-Haut
Claude Ferland
Les éditions GID, 2016
capture-cadien

 

Des Acadiens, ou Cadiens,  ont aidé un des plus célèbres Britanniques du XVIIIe siècle, sir Alexander Mackenzie, à atteindre par voie de terre les océans Arctique et Pacifique. Au Québec, nombreuses sont les paroisses où se sont installés des Cadiens revenus d’exil. Ces gens ont déployé de grands efforts pour se construire de nouveaux pays. À cette même époque, des Landry, des Cormier, des Dugas, des Leblanc et d’autres ont choisi la vie des voyageurs de la traite des fourrures. Ceux dont nous avons retracé le parcours dans le Pays d’en-Haut, à l’ouest et au nord des Grands Lacs, furent des voyageurs assidus, des hommes habiles et expérimentés dont plusieurs finiront leurs jours dans le Nord-Ouest. Et il y a encore dans cette région des descendants de voyageurs qui portent le patronyme Cadien, sans savoir peut-être que leur ancêtre s’appelait Pierre Lanoue, originaire du village québécois de L’Acadie. Le livre est disponible dans les librairies.

 

Vous pouvez aussi le commander en ligne au coût de 29,95 $.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *