La collection Robert-Lionel-Séguin devient propriété du Musée POP

Partager:

La Société québécoise d’ethnologie est fière de partager la nouvelle du Musée POP, de l’Université du Québec à Trois-Rivières et de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy.


Trois-Rivières, le 17 février 2020 – Le Musée POP, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et la Commission scolaire du Chemin-du-Roy s’unissent pour assurer la pérennité de la collection Robert-Lionel-Séguin et sa présence dans une institution muséale de la région, et ce, au bénéfice des générations futures.

L’UQTR cède la collection classée Robert-Lionel-Séguin (CRLS) au Musée POP

La CRLS, constituée par Robert-Lionel Séguin, appartient à l’UQTR depuis son acquisition en 1983. Toutefois, le Musée en est le gestionnaire depuis la mise sur pied du Musée des arts et traditions populaires dans les années 1990, maintenant appelé Musée POP. Afin de favoriser sa conservation, sa mise en valeur et son rayonnement, l’UQTR a convenu de céder la propriété de cette importante collection au musée trifluvien qui en devient propriétaire à part entière.

« Cette cession de la CRLS au Musée Pop permet non seulement d’assurer des conditions et une expertise muséales nécessaires à la préservation de ces témoins du quotidien d’avant l’industrialisation, mais également d’en mettre en évidence la vocation autant patrimoniale que pédagogique. Le Musée Pop est l’endroit tout indiqué pour perpétuer cette mémoire collective dans toute son étendue et sa diversité », a déclaré le recteur de l’UQTR, M. Daniel McMahon.

L’importance de la CRLS

La CRLS est un ensemble de plus de 22 000 objets à caractère ethnologique qui témoignent de la vie au Québec avant l’urbanisation et l’industrialisation. On peut classer les artefacts de cette collection en plusieurs catégories: ameublement, objets personnels, outils et équipements reliés à différents métiers et à l’agriculture, objets de communication, objets de transport, œuvres d’art, objets de récréation, objets à portée sociale (commémoratifs ou de cérémonie), emballages et contenants, quincaillerie de bâtiment, objets médicaux, objets ethniques divers. La collection comprend aussi sept bâtiments, soit une maison construite en 1854, deux laiteries, un séchoir à maïs, une baraque à foin, une écurie à encorbellement et une porcherie à toit de chaume, exposés dans la cour arrière du Musée. Elle a fait l’objet d’un classement, pour son importance patrimoniale, par le ministère de la Culture et des Communications (MCC) en 2018. Rappelons que cette collection est à l’origine de l’établissement du Musée.

Reconduction du bail emphytéotique de la réserve muséale par la Commission scolaire du Chemin-du-Roy

La Commission scolaire du Chemin-du-Roy, propriétaire du terrain ainsi que du bâtiment abritant la réserve du Musée POP, a convenu de reconduire son bail emphytéotique pour une période de 25 ans. Cela permettra à l’institution muséale de réaménager les lieux et de procéder à la mise à niveau des installations qui abritent les 100 000 objets de ses collections, dont la CRLS. La reconduction du bail est bonifiée d’une entente de partenariat avec le Musée qui permettra de favoriser les relations entre les intervenants scolaires de la Commission scolaire et les employés du Musée pour l’élaboration du programme scolaire annuel, l’accueil d’élèves du primaire et du secondaire, dont une visite VIP de la réserve muséale (une classe par année) habituellement non accessible au public, et la mise en valeur de projets artistiques réalisés dans le cadre de cours d’arts plastiques. Pour sa part, M. Laurent Cabana, directeur général adjoint de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, souligne que « ce bâtiment est unique dans notre région parce qu’il a été conçu pour répondre à des conditions muséales. La Commission scolaire vient ainsi apporter sa contribution à la préservation du patrimoine québécois pour les générations futures, que constituent les nombreux élèves qui fréquentent nos établissements scolaires. De plus, l’entente de partenariat viendra bonifier l’offre éducative culturelle auprès de notre clientèle. »

Mise en valeur de la CRLS par le Musée POP

Le Musée POP a toujours eu une très haute considération pour la valeur de cette collection et en a ainsi assuré la mise en valeur et la conservation aux conditions muséales au fil des ans. À titre de titulaire, il pourra également, grâce au financement obtenu du MCC, approfondir la recherche ethnologique sur le corpus, obtenir de l’expertise afin de stabiliser certaines pièces qui nécessiteront des travaux de restauration, poursuivre la documentation aux normes muséales actuelles de l’entièreté des artefacts la composant, la rendre disponible aux chercheurs et en assurer la diffusion et la pérennité pour les générations futures.

 

Discours de la directrice générale du Musée POP, Mme Valérie Therrien, lors de la conférence de presse sur la cession de la collection Robert-Lionel-Séguin au musée de Trois-Rivières. Photo: Musée POP


« Notre Musée a toujours pris grand soin de cette collection, reconnaissant sa valeur pour le patrimoine québécois, mentionne Mme Valérie Therrien, la directrice générale du Musée POP. Tout récemment, nous lui avons fait une large place dans notre exposition permanente sur la culture populaire, avons numérisé en 3D certains objets pour les inclure à des jeux numériques éducatifs et réalisé une exposition autour des bâtiments agricoles patrimoniaux de la cour. La donation de la CRLS au Musée POP par l’UQTR constitue un moment historique pour notre institution, d’autant plus que cette collection mérite amplement d’entrer officiellement dans un musée, et assure ainsi son ancrage dans notre région. Elle apporte aussi une légitimité accrue à notre institution dans l’échiquier muséal du Québec. »

En terminant, saluons la contribution de chacun des intervenants au sein de l’UQTR, du Musée POP, de la Commission Scolaire du Chemin-du-Roy et du MCC qui ont permis d’assurer l’avenir et la pérennité de cette importante collection patrimoniale et son empreinte auprès des générations futures.

Source:
Claire Plourde, responsable communications, Musée POP
Jean-François Hinse, conseiller en communication et relations avec les médias, UQTR
Anne-Marie Bellerose, coordonnatrice, Service du secrétariat général, des communications et de la gestion documentaire, Commission scolaire du Chemin-du-Roy


Photo: Musée POP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.