3e Colloque étudiant de l’Institut du patrimoine culturel de l’Université Laval : des enjeux audacieux soulevés par la relève

Partager:

21 mars 2018 |

Afin de se dis­tinguer des années précé­dentes, les étu­di­antes et étu­di­ants de l’In­sti­tut du pat­ri­moine cul­turel (IPAC) ont choisi une thé­ma­tique auda­cieuse et d’ac­tu­al­ité afin de dis­cuter d’en­jeux du pat­ri­moine sous toutes ses formes. Avec pour thé­ma­tique générale « Pat­ri­moines et pat­ri­mo­ni­al­i­sa­tion décom­plexés ? », le col­loque abor­dera la démoc­ra­ti­sa­tion du pat­ri­moine et de ces proces­sus qui ten­dent à inté­gr­er de « nou­velles » formes du pat­ri­moine, de nou­velles rela­tions entre experts et citoyens, et de nou­velles approches pat­ri­mo­ni­ales. Cette idée fait d’ailleurs suite aux pro­pos mis de l’a­vant par l’his­to­rien et con­seiller en pat­ri­moine Denis Bouch­er lors du 1er Som­met nation­al du pat­ri­moine bâti du Québec en novem­bre 2017.

Affiche de l’évènement.

Ain­si, le col­loque s’ar­tic­ulera autour de trois axes. D’abord, l’axe 1  « Nou­velles approches, nou­veaux objets » pro­pose des com­mu­ni­ca­tions qui abor­dent des formes du pat­ri­moine qui sor­tent des sen­tiers bat­tus, tels que le design indus­triel ou l’ar­chi­tec­ture mod­erne. De même, cet axe per­me­t­tra d’en appren­dre plus sur des approches col­lab­o­ra­tives du pat­ri­moine dans des cas con­crets de mise en valeur de por­teurs de savoirs et de sauve­g­arde de pra­tiques au Québec, puis sur de nou­velles ten­dances en archéologie.

Le sec­ond axe « Pat­ri­moine et résilience » abor­de quant à lui les enjeux com­plex­es de la réap­pro­pri­a­tion, de la mémoire et de la recon­struc­tion du pat­ri­moine. Il met­tra de l’a­vant des com­mu­ni­ca­tions tant en archéolo­gie qu’en his­toire et en eth­nolo­gie. On y abor­dera la rela­tion entre archéo­logues et com­mu­nautés autochtones, de même que les liens entre le nation­al­isme et la destruc­tion du pat­ri­moine au Moyen-Ori­ent. De plus, on dis­cutera des liens entre mémoire, recon­sti­tu­tion his­torique et médias, pour ensuite s’at­tarder aux rôles des citoyens bénév­oles dans la sauve­g­arde de leur patrimoine.

Enfin, le dernier axe du col­loque « Mon­di­al­i­sa­tion et pat­ri­moine de l’hu­man­ité » abor­de pour sa part à la fois le tourisme, les Con­ven­tions de l’UNESCO et le pat­ri­moine de l’hu­man­ité comme enjeu à l’échelle locale et glob­ale. Plus spé­ci­fique­ment, on ver­ra com­ment la Con­ven­tion de l’UNESCO de 2003 sur le pat­ri­moine cul­turel immatériel peut être un out­il pour la sauve­g­arde de la bio­di­ver­sité d’un point de vue du droit inter­na­tion­al. De même, il sera ques­tion des per­cep­tions des acteurs touris­tiques dans les quartiers his­toriques et de leurs rôles dans la val­ori­sa­tion du pat­ri­moine urbain. On dis­cutera égale­ment de la per­ti­nence des écoles d’été de l’I­PAC comme ter­rain for­ma­teur pour les jeunes chercheur.e.s en études pat­ri­mo­ni­ales. Une dernière con­férence nous trans­portera au Maroc où l’é­d­u­ca­tion locale à la valeur du pat­ri­moine devient une néces­sité pour la sauve­g­arde de celui-ci.

Le col­loque aura lieu le jeu­di 29 mars 2018 au Pavil­lon Louis-Jacques-Casault, à la salle 3545 (Uni­ver­sité Laval). En ouver­ture du col­loque, M. Denis Bouch­er fera une inter­ven­tion inti­t­ulée « Le pat­ri­moine décom­plexé. Éclate­ments ou arrim­ages ? » qui intro­duira la thé­ma­tique générale. La journée se ter­min­era par un 5@7 con­vivial offert par l’IPAC.

Affiche de la con­férence d’ou­ver­ture de M. Denis Boucher

Bien­v­enue à tous !

Con­sul­tez la pro­gram­ma­tion détail­lée de la journée en cli­quant sur ce lien.

Infor­ma­tions pratiques :

Date : Jeu­di 29 mars 2018

Heure : 8 h 45 (accueil des par­tic­i­pants et auditeurs)

Con­férence d’ou­ver­ture : 9 h 30 | Le pat­ri­moine décom­plexé. Éclate­ments ou arrim­ages ? | Denis Bouch­er, his­to­rien et con­seiller en patrimoine.

Lieu : Pavil­lon Louis-Jacques-Casault, salle 3545 (Uni­ver­sité Laval)

En savoir plus sur l’In­sti­tut du pat­ri­moine cul­turel de l’U­ni­ver­sité Laval : www.ipac.ulaval.ca

À la une | Les thé­ma­tiques du 3e Col­loque étu­di­ant de l’I­PAC sont représen­tées par trois pho­togra­phies : le mobili­er de l’Ex­po 67, la destruc­tion d’un des mon­u­ments du site de Palmyre (Syrie) et des touristes dans l’ar­rondisse­ment his­torique UNESCO du Vieux-Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.