La famille Langlois – Productrice de maïs sucré de Neuville

Partager:

La Ferme Langlois et Fils est une ferme lai­tière et maraî­chère fami­liale appar­te­nant à la même famille depuis onze géné­ra­tions, soit depuis que l’ancêtre Nicolas Langlois et son épouse, Élisabeth Cretel, vinrent s’établir à Neuville en 1667. Aujourd’hui, la ferme est exploi­tée par Carol (Médé) Langlois et son frère Daniel. Leur sœur, Nathalie, s’occupe de la comp­ta­bi­li­té. Fernand, leur père (fils de Joseph-Amédée et petit-fils d’Amédée), apporte son sou­tien de même que son épouse, Murielle Houde. Celle-ci s’occupe de la trans­for­ma­tion et de la mise en conserve des pro­duits de la ferme. La ferme Langlois fait par­tie de la Société du réseau Économusée en tant qu’Économusée de la conserverie.

Ce pro­gramme de valo­ri­sa­tion des por­teurs de tra­di­tions a été réa­li­sé grâce au sou­tien finan­cier de la MRC de Portneuf dans le cadre de son pro­gramme Arts et patri­moine et de son Entente de déve­lop­pe­ment cultu­rel avec le minis­tère de la Culture et des Communications. Il a aussi béné­fi­cié de la col­la­bo­ra­tion du Laboratoire d’enquête eth­no­lo­gique et mul­ti­mé­dia (LEEM) de l’Université Laval.

Nous tenons à remer­cier sin­cè­re­ment les pro­duc­teurs de maïs sucré de Neuville pour leur étroite col­la­bo­ra­tion dans la réa­li­sa­tion de ce projet.

 

Programme de valo­ri­sa­tion des por­teurs de traditions

Série : Les pro­duc­teurs de maïs sucré de Neuville

Produit par la Société qué­bé­coise d’ethnologie. ©2019

 

À la une : M. Carol (Médé) Langlois explique la spé­ci­fi­ci­té du maïs sucré de Neuville. Photographe : Philippe Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.