« L’historien volant récompensé pour sa contribution à l’histoire du Québec »

Partager:

La Société qué­bé­coise d’eth­no­lo­gie est heu­reuse de féli­ci­ter Pierre Lahoud pour le Prix des Dix de la Société des Dix qu’il a reçu, le 12 février der­nier, « pour sa contri­bu­tion remar­quable dans le domaine de la recherche et de la dif­fu­sion de l’histoire du Québec ».

Nous repro­dui­sons ici quelques extraits de l’ar­ticle du jour­na­liste Marc Cochrane inti­tu­lé L’historien volant récom­pen­sé pour sa contri­bu­tion à l’his­toire du Québec, paru dans l’é­di­tion de mars 2020 du jour­nal Autour de l’île. Le jour­na­liste cite Pierre Lahoud, auteur d’une tren­taine de publi­ca­tions sur l’histoire et la pho­to­gra­phie aérienne, lors de la récep­tion de son prix :

« Tant bien que mal, j’ai essayé́ de suivre les pas de mes pré­dé­ces­seurs tels que Gérard Morisset, Henri Dorion et Michel Lessard. À tra­vers ma pas­sion, je me suis donné comme mis­sion de docu­men­ter le Québec afin de voir à sa pré­ser­va­tion et d’éviter sa dégra­da­tion. J’ai accu­mulé un mil­lion d’images du Québec, un legs extra­or­di­naire pour les jeunes urba­nistes et géographes. »

Le jour­na­liste rap­pelle que l’im­pli­ca­tion de l’eth­no­logue, his­to­rien et pho­to­graphe a été récom­pen­sée par de nom­breux prix au cours de sa carrière :

« Celui qui a notam­ment œuvré pour la Commission de la capi­tale natio­nale n’en est pas à son pre­mier hon­neur. Pierre Lahoud a rem­por­té, en 2019, le Prix du patri­moine des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches (MRC de L’Île‑d’Orléans) et le Prix Reconnaissance de l’Association des plus beaux vil­lages du Québec. Il a aussi méri­té le Prix Hommage du Panthéon de la Fondation Aérovision Québec en 2016, le Prix Frédéric G. Todd de l’Association des archi­tectes pay­sa­gistes du Québec en 2016, le Prix de la Fierté orléa­naise en 2012, le Prix Robert-Lionel-Séguin en 2010, le Prix du Conseil des monu­ments et sites du Québec en 2010, la Médaille d’Or de la Société géographique royale du Canada en 2007, le Silver Omni Award (États- Unis) en 2006 et le Prix Équinoxe 2004 (avec la Commission des biens culturels). »

On peut lire l’ar­ticle au com­plet à la page 8 de la ver­sion élec­tro­nique du jour­nal Autour de l’île, édi­tion de mars 2020, au www​.autour​de​lile​.com.

À la une :

Pierre Lahoud, à droite, rece­vant son prix des mains du membre émé­rite et secré­taire de la Société des Dix, Fernand Harvey, et de l’his­to­rien Gilles Gallichand. Photo : Marc Cochrane

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.