Barry Ancelet, un ambassadeur de l’Acadie tropicale

Partager:

Ce condensé est tiré de l’article de Nathan Rabalais publié initialement dans la revue Rabaska, volume 18, 2020, p. 231-244.

Barry Jean Ancelet, professeur émérite en études francophones à l’Université de Louisiane à Lafayette et porte-parole de la culture acadienne, est un précurseur de la valorisation du patrimoine culturel et linguistique de la Louisiane francophone. Il est titulaire d’un baccalauréat en français de l’Université du sud-ouest de la Louisiane, d’une maîtrise en folklore à l’Université d’Indiana avec un mémoire en folklore intitulé : « Je suis sûrement pas un conteur des contes, mais… : Oral Literature of french Louisiana » ainsi que d’un doctorat en études créoles avec une thèse nommée : « La Truie dans la berouette : étude comparée de la littérature orale en Louisiane francophone » de l’Université de Provence (Aix-Marseille I).

Ancelet est un véritable responsable de la naissance du mouvement littéraire en Louisiane et c’est pour cette raison qu’en reconnaissance de ses contributions à la littérature franco-louisianaise, il est nommé Poète lauréat de la Louisiane française (2018-2020). Tout au long de sa carrière, Barry Ancelet reçoit d’innombrables prix et honneurs tels que : chevalier dans l’Ordre des palmes académiques (1999), chevalier de l’Ordre des lettres et des arts (2006), le titre d’Humaniste de l’année (2009) et un doctorat honorifique de l’Université Sainte-Anne (2017). Il est reconnu dans le monde de l’apprentissage comme quelqu’un qui a les pieds sur terre avec une approche pragmatique de la recherche. Il est de plus un pionnier dans le développement d’un programme d’études francophones en Louisiane qui a attiré d’innombrables étudiants de différents continents permettant la formation de toute une gamme de nouveaux chercheurs, professeurs et artistes.

Barry Ancelet sur la galerie du conteur créole Ben Guiné, « Ce merveilleux jeu », entretien avec Nathan Rabalais. Photo : Caroline Ancelet, 1979

Barry Ancelet est le reflet d’un intellectuel qui a su nouer des liens d’amitié et personnels avec de grands conteurs et musiciens. Cela témoigne à quel point ce folkloriste passionné est enraciné dans le patrimoine culturel de la région.  L’improvisation et le hasard ont joué un grand rôle dans sa carrière. À noter qu’il n’y avait aucune information existante sur le folklore en Louisiane à l’époque. Les transcriptions, les articles et les cours de folklore ont donc été improvisés. Au même moment alors ces derniers étant créés et étudiés faisaient partie d’une valorisation du folklore par pur hasard. Ce qui se démarque le plus aujourd’hui dans sa grande carrière est le fait que Barry Ancelet a laissé de grandes connaissances à ceux qui sont intéressés à les étudier. Tous ses efforts pour sauver des chansons, de la poésie et des connaissances sont transférés aux nouvelles générations d’une manière miraculeuse par des moyens attrayants, intéressants et accessibles.

 

Crédits

Recherche et rédaction : Liz Pamela Fajardo
Révision : Louise Décarie
Mise en page : Marie-Ève Lord
Illustrations : tel qu’indiqué au bas des vignettes

 

On peut se procurer un exemplaire de la revue Rabaska ici.

Image à la une : Barry Ancelet raconte ses 40 années passées à documenter la culture cajun, Creole culture 2015. Photo : Center for Louisiana Studies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.