Savoirs et savoir-faire des pilotes du Saint-Laurent

Partager:

La Société qué­bé­coise d’ethnologie mène actuel­le­ment une recherche concer­nant les savoirs et savoir-faire des pilotes du Saint-Laurent. Cette recherche, réa­li­sée grâce à une sub­ven­tion du minis­tère de la Culture et des Communications, vise à contri­buer à l’enrichissement des connais­sances concer­nant le patri­moine imma­té­riel québécois.

Notre pro­jet a pour but de docu­men­ter l’évolution de la pra­tique du pilo­tage sur le fleuve Saint-Laurent entre Les Escoumins et Montréal et rendre compte de la façon dont les pilotes intègrent des savoirs et savoir-faire tra­di­tion­nels dans leurs pra­tiques actuelles. Il a aussi pour objec­tif de valo­ri­ser les pilotes du Saint-Laurent en contri­buant à la connais­sance de cette pro­fes­sion indis­so­ciable de notre his­toire et de notre patri­moine maritime.

Un pilote du Saint-Laurent grimpe une échelle sur le bord d'un grand navire
Un pilote grimpe dans l’é­chelle pour atteindre le navire qu’il doit pilo­ter sur le fleuve Saint-Laurent. Photo : Jean Cloutier

Pour réa­li­ser ce pro­jet, la Société qué­bé­coise d’ethnologie béné­fi­cie de l’appui de divers par­te­naires : le Musée mari­time du Québec, l’Institut mari­time du Québec, le Musée de la mémoire vivante, l’Administration de pilo­tage des Laurentides, la Corporation des pilotes du Saint-Laurent Central, la Corporation des pilotes du Bas-Saint-Laurent ainsi que le Laboratoire d’enquête eth­no­lo­gique et mul­ti­mé­dia de l’Université Laval.

Si vous connais­sez des pilotes qui œuvrent ou ont œuvré dans le sec­teur du fleuve concer­né et qui aime­raient nous faire part de leur expé­rience ou si vous pos­sé­dez des docu­ments (pho­to­gra­phies, manus­crits, enre­gis­tre­ments sonores ou audio­vi­suels) qui pour­raient nous être utiles, merci de com­mu­ni­quer avec nous à l’adresse cour­riel sui­vante : societe@ethnologiequebec.org ou en lais­sant un mes­sage sur notre boîte vocale au 418 922‑8340.

Suzanne Marchand
Chargée de projet

 

Image à la une : Bateau-pilote de l’Administration de pilo­tage des Laurentides ser­vant au trans­bor­de­ment des pilotes effec­tuant le tra­jet Les Escoumins-Québec. Photo : Jean Cloutier

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.