Décès de Jean Du Berger

Partager:

22 décem­bre 2021 | C’est avec une grande tristesse que nous avons récem­ment appris le décès de notre ami et col­lègue eth­no­logue Jean Du Berg­er. Le con­seil d’administration de la SQE souhaite ses plus sincères con­doléances à la famille, aux proches, ain­si qu’à tous ceux et celles qui ont côtoyé et appré­cié notre cher collègue.

Rap­pelons que Jean Du Berg­er a été pro­fesseur de lit­téra­ture québé­coise et d’ethnologie à l’Université Laval. Ses domaines de prédilec­tion en recherche por­taient sur les con­tes et les légen­des de l’Amérique française, de même que les mémoires urbaines et rurales, sujets aux­quels il a con­sacré plusieurs pub­li­ca­tions. Il a aus­si pub­lié la Grille des pra­tiques cul­turelles (Septen­tri­on, 1997), dev­enue une référence en matière de clas­si­fi­ca­tion en eth­nolo­gie. Dans le domaine de la dif­fu­sion, il a par­ticipé à des films de l’ONF (Vive Québec! et Le Dia­ble d’Amérique de Gilles Car­le). Il a coan­imé plusieurs séries d’émissions à Radio-Cana­da et a pronon­cé de mul­ti­ples con­férences. Il a mis sur pied un cours télévisé sur les con­tes et légen­des de l’Amérique française. Il s’est aus­si engagé dans la pré­pa­ra­tion des États généraux du pat­ri­moine vivant, qui ont per­mis la créa­tion du Con­seil québé­cois du pat­ri­moine vivant. Dernière­ment, il a par­ticipé au film Dia­ble ! Le Beau danseur, de Brigitte Nadeau dans le cadre de la série La cul­ture dans tous ses états.

Tous ceux et celles qui ont été ses étu­di­ant-e‑s se sou­vien­dront de ce sym­pa­thique pro­fesseur dou­blé d’un con­teur, qui savait si bien nous fascin­er avec sa voix de bary­ton et son tal­ent théâ­tral, lorsqu’il nous racon­tait des légen­des et nous présen­tait les con­tes du Québec et de l’Amérique française.

Source : Édi­tions Septen­tri­on et R.L.

Image à la une : Jean Du Berg­er. Pho­to: Richard Lavoie, 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.