Jacqueline Tremblay, artiste peintre et sculpteure

Partager:

15 mars 2017 |

Jacqueline Tremblay, artiste peintre et sculpteure (née en 1946), Baie-Saint-Paul

Toute jeune, Jacqueline Tremblay dessine et s’intéresse aux arts. Ça semble bien évident, car tout le monde autour d’elle crée quelque chose. Sa mère, Rosée Bouchard, fait de magnifiques broderies au crochet, « belles comme des tableaux », son grand-père Joseph Bouchard sculpte le bois comme les oncles Stanley et Lucien. Ses tantes, Simone- Mary (1912-1945), Marie-Cécile (1920-1973) et Édith 1924-2009), sont déjà des peintres reconnues dans les milieux de l’art québécois. Si bien que pour Jacqueline, dessiner, c’est tout naturel. Mais la peinture lui cause problème, car elle veut se distinguer de ses tantes. Elle découvre alors que des coquilles d’oeufs peuvent créer une mosaïque intéressante et originale sur ses tableaux. Cette découverte lui donne l’élan nécessaire pour développer son talent et explorer d’autres matériaux. Elle devient polyvalente. Elle peint les coquilles d’oeufs, sculpte également et travaille divers mediums afin d’exprimer son milieu, la vie autour d’elle, les traditions, mais la modernité aussi qui vient bousculer les modes de vie. Elle est un bel exemple d’une artiste qui s’est renouvelée à partir du milieu créateur qu’est Charlevoix.

Vidéo : Rencontre avec Jacqueline Tremblay, peintre et sculpteure

Programme de valorisation des porteurs de traditions
Série : Les artistes en art populaire de Charlevoix
Captation, montage et réalisation : Élise Bégin, ethnologue
Entrevue : Jean-François Blanchette, anthropologue
Produit par la Société québécoise d’ethnologie, 2017

 

Partenaires
  • Ministère de la Culture et des Communications et MRC de Charlevoix dans le cadre de l’Entente de développement culturel
  • Ministère de la Culture et des Communications et MRC de Charlevoix-Est dans le cadre de l’Entente de développement culturel
  • Chaire de recherche du Canada en patrimoine ethnologique, Université Laval

À la une : Jacqueline Tremblay, 2016 (Photo : Jean-François Blanchette)

4 commentaires

  1. Bonjour , Je suis très contente de recevoir chez moi cette vidéo. Je vous suis reconnaissante de tous vos déplacements et de tout le travail que cela vous a couté. Puisses- t’il vous satisfaire et satisfaire dans le futur les exigences des chercheurs curieux. Je suis émue de regarder tout ça et grandement surprise de l’intérêt que vous me portez. Vous savez qu’au départ je ne voulais que faire mon travail comme inscrit dans mes gênes. En terminant je puis affirmer que je ne l’ai jamais fait uniquement pour le plaisir mais je l’ai toujours fait avec grand plaisir! Et plus!

    1. Merci madame Tremblay pour votre commentaire qui est très encourageant. C’est toujours une récompense pour nous de rencontrer des personnes dynamiques et passionnées comme vous. Vous savez partager votre créativité avec les gens qui vous visitent. D’ailleurs vos oeuvres contribuent également à partager votre milieu et votre riche expérience de la vie qui inclut autant l’appréciation du passé que l’acceptation de la modernité. Votre oeuvre est unique. Votre partage avec nous l’est autant. Merci infiniment.

    2. Mme Tremblay, je crois avoir un de vos œufs. C’est un œuf d’ému peinturé par vous, c’est bien votre nom qu’il y a dessous mais je ne vois aucun œufs d’emu dans votre portfolio. Je l’aime beaucoup et je voudrais savoir si vous avez peint sur des œufs d’ému ou y aurait-il un autre peintre du même nom que vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *