Compte rendu | ciné-rencontre − La Cage : l’histoire de la Corriveau

Partager:

15 février 2017 | Compte rendu − La Cage : l’histoire de la Corriveau

 Lise Cyr, comité des ciné-rencontres
À l'avant : nos invités Gilles Herman, Martin Dauphinais et Youri Harvey. Deuxième rangée : René Bouchard et Jean-Pierre Pichette. Photo : Philippe Dubois, 2017

La première ciné-rencontre sous l’égide de la SQE pour la saison 2017 s’est avérée un franc succès. Le film, La Cage : l’histoire de la Corriveau, était présenté le 27 janvier dernier au cinéma Cartier de Québec.  Ce nouveau partenariat avec le cinéma Cartier nous permet de bénéficier de salles équipées des dernières technologies pour nos représentations.  L’auditoire, composé d’une trentaine  de spectateurs, s’est montré enchanté et passionné par le sujet et les témoignages des invités. 

Le film présentait l’histoire de Marie-Josephte Corriveau, accusée du meurtre de son mari Louis Dodier, un fait qui a alimenté l’imaginaire populaire  après un retentissant procès en 1763 et la mort de celle-ci par pendaison.  Ce documentaire constitue une véritable enquête policière qui fait toute la lumière sur les faits connus et prouvés et qui départage l'histoire de  la légende qui a gravité autour de ce personnage illustre de notre histoire. En plus, le film relate les démarches entreprises par  différents chercheurs pour retracer et rapatrier la cage qui a servi à emprisonner et exposer au regard de tous la dépouille de la Corriveau enfermée dans son gibet de métal.

L’animation de la soirée était assurée par René Bouchard qui a introduit le film et donné la parole à nos invités : M. Youri Harvey, forgeron, et M.  Martin Dauphinais, ethnologue, experts conseils auprès du Musée de la civilisation, qui ont documenté et concouru à authentifier la cage, ainsi que M. Gilles Herman, directeur général des Éditions du Septentrion, qui a ajouté à son catalogue une somme captivante sur La Corriveau. De l'histoire à la légende.

Nous en profitons pour vous convier à notre rendez-vous du 22 février prochain. Le film à l'affiche sera Le Temps des sucres, un fleuron (en deux parties) signé Michel Lessard et François Brault, tiré de l'imposante série éponyme Un pays, un goût, une manière. Michel Lessard sera notre invité de marque pour commenter ces documents auxquels il a participé dans les années 1980.

 

Image à la Une : L'affiche du film La Cage : l'histoire de la Corriveau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *