Franc succès pour le lancement 2021 de notre revue Rabaska

Partager:
Jean-Francois Blanchette et Jean-Pierre Pichette membres du conseil d'administration de la Société québécoise d'ethnologie lors du lancement de la revue Rabaska 2021

QUÉBEC, le 24 octobre 2021 – C’est dimanche der­nier, en après-midi, qu’avait lieu le lan­ce­ment du der­nier numé­ro (vol. 19) de Rabaska, revue de l’Amérique fran­çaise. Une qua­ran­taine de per­sonnes ont assis­té à la pré­sen­ta­tion qui a eu lieu au Moulin des Jésuites, dans le vieux Charlesbourg.

Un événement ouvert sur le monde

L’événement était aussi dif­fu­sé sur inter­net, ce qui a per­mis à plu­sieurs col­la­bo­ra­teurs et col­la­bo­ra­trices d’y par­ti­ci­per vir­tuel­le­ment et de rejoindre des membres des quatre coins du Québec, de la Belgique et de l’Ouest cana­dien. Des auteurs membres de la SQE ont éga­le­ment pré­sen­té leurs der­nières publi­ca­tions. Un vin de l’amitié a par la suite per­mis aux par­ti­ci­pants et par­ti­ci­pantes d’échanger avec plai­sir, dans le res­pect des mesures sani­taires obli­gées, bien entendu.

Un dix-neuvième volume pour Rabaska

Produite par la Société qué­bé­coise d’ethnologie, qui l’a fon­dée en 2002, Rabaska est la seule revue entiè­re­ment et exclu­si­ve­ment dévo­lue à l’étude du patri­moine cultu­rel des Français d’Amérique, dans ses diverses com­po­santes régio­nales et dans tous ses conte­nus, maté­riels comme imma­té­riels. S’y trouvent aussi des col­la­bo­ra­teurs de la fran­co­pho­nie internationale.

Le 19e volume dédie la sec­tion « Terrains » à l’entreprise unique d’un intel­lec­tuel ori­gi­nal : l’impressionnante col­lec­tion d’objets de Robert-Lionel Séguin (1920−1982), recon­nue d’envergure natio­nale et ins­crite au Répertoire du patri­moine cultu­rel du Québec. Le por­trait est quant à lui consa­cré au par­cours éphé­mère du pion­nier Alain Doucet (1929−1966) et du tout pre­mier écrit sur le patri­moine oral des Acadiens de Clare en Nouvelle-Écosse : La Littérature orale de la Baie Sainte-Marie, d’abord pré­pa­rée comme « thèse » de maî­trise à l’Université Sainte-Anne. À tra­vers la rétros­pec­tive de ce recueil, unique ouvrage de son auteur, se pro­file la Littérature orale en Gaspésie de Carmen Roy, œuvre qui avait ins­pi­ré et guidé Doucet avant que l’ethnologue d’Ottawa lui pro­di­guât direc­te­ment son encou­ra­ge­ment en l’invitant à docu­men­ter et à dépo­ser sa col­lec­tion au Musée natio­nal du Canada. N’hésitez pas à consul­ter le résu­mé du volume 19 pour plus de détails sur ses conte­nus et visi­tez la bou­tique en ligne pour vous pro­cu­rer votre exemplaire.

Ouvrages publiés durant la dernière année

Deux par­ti­ci­pants au lan­ce­ment ont pro­fi­té de l’occasion pour pré­sen­ter leur(s) publi­ca­tions récentes :

  • Aurélien Boivin a pré­sen­té deux ouvrages, soit Le Lac-Saint-Jean, des richesses à par­ta­ger et Curiosités du Lac-Saint-Jean ;
  • Georges Gauthier Larouche a par­ta­gé la genèse de son ouvrage, Médard-Gabriel Vallette de Chévigny. Découverte de l’au­teur d’un Journal du siège de Québec écrit en 1759.

Cyril Simard a éga­le­ment pris la parole pour pré­sen­ter la publi­ca­tion récente Passion de musées. De Québec à Lyon de Michel Côté.

 

Il est tou­jours temps de vous pro­cu­rer votre adhé­sion annuelle à la SQE pour sou­te­nir la sau­ve­garde et la mise en valeur du patri­moine eth­no­lo­gique. Il suf­fit de pas­ser pas la bou­tique en ligne.

 

Image à la une : À gauche, le pré­sident de la SQE, Jean-François Blanchette, en com­pa­gnie de Jean-Pierre Pichette, direc­teur de la revue Rabaska et membre du conseil d’administration de la SQE. Photo : Gaston Cadrin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.