Lancement du 20e volume de la revue Rabaska

Partager:

Ce dimanche 30 octo­bre 2022, la Société québé­coise d’ethnologie (SQE) procé­dait au lance­ment du 20e numéro de Rabas­ka, sa revue d’ethnologie de l’Amérique française, au Domaine de Maiz­erets à Québec. Plus d’une cinquan­taine de per­son­nes assis­taient à l’activité présen­tée simul­tané­ment en per­son­ne et en ligne, per­me­t­tant ain­si aux mem­bres à tra­vers l’Amérique fran­coph­o­ne et l’Eu­rope de s’y joindre.

À gauche, le prési­dent de la SQE, Jean-François Blanchette, remet au directeur de la revue Rabas­ka, Jean-Pierre Pichette, une belle œuvre du sculp­teur Jacques Hébert. Pho­to : René Bouchard

Soulignons qu’à l’occasion de ce 20e anniver­saire, la SQE a hon­oré le fon­da­teur et directeur de Rabas­ka, l’ethnologue Jean-Pierre Pichette, qui, depuis toutes ces années, dirige de main de maître les des­tinées de notre revue.

Il faut men­tion­ner égale­ment que le suc­cès et le ray­on­nement de cette revue est, sans con­tred­it, le résul­tat de la con­tri­bu­tion de son comité de rédac­tion et de son comité sci­en­tifique qui ont des antennes à tra­vers l’Amérique fran­coph­o­ne de même qu’en Europe.

 

 

Portraits du patrimoine

Ce n’est pas un, mais bien deux por­traits du pat­ri­moine qui attirent notre atten­tion cette année. Robert Per­reault a pris la plume afin de présen­ter Hen­ri Vail­lan­court, un Fran­co-Améri­cain du New-Hamp­shire dont la répu­ta­tion de con­struc­teur de can­ots d’é­corce n’est plus à faire. Bernard Gen­est, de son côté, présente son oncle Val­more Olivi­er. Den­tiste de pro­fes­sion, le por­trait de sa vie nous plonge dans le Sher­brooke d’une autre époque.

 

Ouvrages publiés durant la dernière année

Plusieurs auteurs de la fran­coph­o­nie inter­na­tionale ont prof­ité de l’oc­ca­sion afin de présen­ter leurs écrits. En voici la liste :

  • Mar­lène Bel­ly et André Magord (dir.) pour Sources du pat­ri­moine oral fran­coph­o­ne et chemins de con­nais­sance Nou­velle-Aquitaine, Amérique du Nord aux Press­es uni­ver­si­taires de la Nouvelle-Aquitaine
  • Robert Bouthilli­er, Yvon Davy, Éva Guil­lorel et Éti­enne Lagrange pour Les Chan­sons du cousi­nage Nor­mandie – Amérique du Nord aux édi­tions La Loure
  • Gas­ton Cadrin pour His­toire de la Seigneurie de Vin­cennes aux édi­tions GID
  • Gas­ton Deschênes pour Clé­ment Gos­selin. Maître char­p­en­tier, espi­on et sol­dat de la révo­lu­tion améri­caine (1747–1816) à la Société d’histoire et de généalo­gie de la Côte-du-Sud
  • André Esco­ji­do pour Vis­tem­boirs (objets inso­lites) aux édi­tions GID
  • Fer­nand Har­vey pour His­toire des poli­tiques cul­turelles au Québec, 1855 à 1976 aux édi­tions du Septentrion
  • Patrick Lacroix pour ” Tout nous serait pos­si­ble “. Une his­toire poli­tique des Fran­co-Améri­cains, 1874–1945 aux édi­tions des PUL
  • Thomas Leblanc pour Con­tes d’Acadie. Édi­tion cri­tique pré­parée par Ronald Labelle aux édi­tions du Septentrion
  • Adrien Lev­asseur pour Edmond Chatigny, maître de la sculp­ture en art pop­u­laire à la Mai­son des créa­teurs d’art pop­u­laire du Québec
  • Adrien Lev­asseur pour Sur les sen­tiers de l’art inso­lite… à la Mai­son des créa­teurs d’art pop­u­laire du Québec
  • Jean-Pierre Pichette (dir.) et les Amis du Cen­tre fran­co-ontarien de folk­lore pour Sur les épaules d’un géant. Hom­mages et témoignages autour du cinquan­te­naire du Cen­tre fran­co-ontarien de folk­lore (1972–2022) par le CFOF

 

On trou­vera ici le som­maire com­plet de la revue Rabas­ka ain­si que le for­mu­laire d’abonnement pour devenir mem­bre de la Société québé­coise d’ethnologie.

Pour vous pro­cur­er votre exem­plaire du vol­ume 20 de la revue, ren­dez-vous à la bou­tique.

Rabas­ka est soutenu par le pro­gramme d’Aide aux revues savantes du Con­seil de recherch­es en sci­ences humaines du Canada.

 

Image à la une : Lance­ment de la revue Rabas­ka le 30 octo­bre 2022. Pho­tographe : Marie-Ève Lord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.